Enseignements essentiels

La Foi bahá’íe est la plus jeune des religions mondiales indépendantes.

Un des objectifs de la Foi bahá’íe est de faciliter cette évolution. Forte de quelque 5 millions de membres représentant la plupart des nations, des races et des cultures de la planète, cette communauté mondiale s’efforce de donner corps aux enseignements de Bahá’u’lláh. Son expérience ne peut être qu’une source d’encouragement pour tous ceux qui partagent sa vision, celle d’une humanité formant une famille mondiale habitant le même foyer: la Terre.

La Foi bahá’íe est la plus jeune des religions mondiales indépendantes. Son fondateur, Bahá’u’lláh (1817-1892), est pour les bahá’ís le plus récent des messagers de Dieu. Au coeur du message de Bahá’u’lláh, il y a la conviction que l’humanité ne forme qu’une seule race et que le moment est venu pour elle de s’unir en une société mondiale. Un processus, affirme Bahá’u’lláh, a été mis en marche qui, renversant les traditionnelles barrières de races, de classes, de croyances et de nationalités, donneront naissance, en temps voulu, à une civilisation universelle. Le principal défi pour les peuples de la terre est d’accepter leur unité et de favoriser la marche vers l’unification.

«Il n’est point douteux, en effet, que tous les peuples de la terre, à quelque race ou religion qu’ils appartiennent, tirent leur inspiration spirituelle d’une même source céleste et qu’ils sont les sujets d’un seul Dieu. La diversité des règles et ordonnances religieuses qui les régissent tient à la diversité même des besoins et exigences propres aux âges où elles leur furent révélées.»

—Bahá’u’lláh

Fondements de la Foi Bahá’ie

Bahá’u’lláh affirme l’existence d’un seul Dieu, dont les révélations successives à l’humanité constituent la force civilisatrice première de l’histoire. Les intermédiaires en sont les messagers divins, considérés comme les fondateurs de systèmes religieux distincts mais dont le but commun est de conduire la race humaine vers sa maturité spirituelle et morale. L’humanité est désormais entrée dans l’âge adulte; ce qui rend possible l’unification de la famille humaine et l’édification d’une société mondiale pacifique.

Photo: Classe d’enfants à Tarawa du Sud, Kiribati.

Quelques principes

• Reconnaître l’unité fondamentale des religions• Abandonner toutes formes de préjugés• Garantir la pleine égalité des chances entre femmes et hommes• Abolir les extrêmes de richesse et de pauvreté• Promouvoir et de réaliser l’accès à l’éducation pour tous• S’engager dans une recherche personnelle et indépendante de la vérité• Promouvoir l’établissement d’une fédération entre les nations

 

Photo: Lieux saints bahá’ís, jardins de Bahji